Café de la Préhistoire

Posté le 25 octobre 2013 @ 10:46 par casap

dimanche 27 octobre - 15h30

Comment présenter les sites archéologiques auprès du grand public tout en protégeant ce patrimoine ? Faut-il en permettre l’accès à tous ? Faut-il les réserver aux archéologues ?

CougnacTel sera le sujet de ce café de la préhistoire en s’appuyant sur le cas des grottes ornées .

Les grottes fréquentées par les hommes préhistoriques et décorées par eux sont environ au nombre de 300 en Europe, dont plus de 170 en France. Il s’agit de témoins particulièrement fragiles de comportements spirituels et symboliques révolus : leur simple conservation jusqu’à ce jour est en soit une grande chance.

Les pressions humaines et les facteurs naturels font peser d’importants risques sur ce patrimoine majeur. L’ensemble de ces phénomènes fait depuis plusieurs décennies l’objet d’un suivi rigoureux et régulier. De nouvelles recherches ont cependant fait prendre conscience de l’impact de nos propres travaux scientifiques au sein des sites. Parfois, souvent même, on s’aperçoit qu’en agissant sur des facteurs très légers et en laissant la grotte au repos, elle finit par retrouver d’elle-même un équilibre qui lui est bénéfique.

A nous donc de ne pas rompre cet équilibre et de trouver des solutions raisonnables et raisonnées. C’est à ce prix, finalement bien faible pour nous, que nous parviendrons à transmettre ce patrimoine exceptionnel aux générations futures.

par

Elena Man-Estier

Conservatrice du Patrimoine, Centre national de Préhistoire

Sous-direction de l’Archéologie – Ministère de la Culture et de la Communication

Pas encore de Commentaires

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire!

Désole, les commentaires pour cet article sont clos pour le moment.

Options:

Taille

Couleurs